L’Ultimate

Qu’est-ce que le Ultimate?

Le Ultimate est un sport sans contact et rapide qui se joue sur un terrain similaire à celui d’un terrain de football. L’équipe offensive doit déplacer le disque à l’aide de passes jusqu’à ce qu’il soit attrapé dans la zone de but défensive de l’équipe adverse, ce qui résulte en un but. Il est interdit de courir avec le disque ; un joueur doit s’arrêter lorsqu’il prend possession du disque, établir un point de pivot avec le pied et tenter une passe à un coéquipier. Une passe incomplète ou une interception constitue un revirement et le jeu change immédiatement de direction. Tous les joueurs peuvent être lanceurs, receveurs et défenseurs. Un nombre de points, habituellement de 11 à 21, est préétabli pour une joute et chaque but compte pour un point.
Le Ultimate est rempli d’action excitante : des joueurs qui plongent horizontalement (faire un HO) pour attraper ou bloquer un disque ; des joueurs qui volent haut dans les airs pour disputer la réception d’un disque ; des passes courtes et rapides ; faire un point dans un coin de la zone de but après une passe de 70 verges (huck) et un joueur qui fait tout pour intercepter une passe.

Une des particularité de l’Ultimate est qu’il n’y a pas d’arbitre sur le terrain. Ce sont les 8, 10 ou 14 joueurs qui doivent faire respecter le règlement. Ainsi, il est primordiale pour les joueurs de connaître le règlement et de les faire respecter durant les matchs.

Un autre aspect important est l’esprit du jeu, il est expliqué et décrit plus en détails sur la page suivante:
Crédit à l’association d’Ultimate de Montréal pour la description du sport.

Comment le joue-t’on à Amos?

À Amos, nous jouons 12 mois par année, que ce soit à l’intérieur en gymnase (à 4 contre 4) ou à l’extérieur. Cependant, dû au petit bassin de joueurs, nous ne jouons jamais la variante 7 contre 7. Nous utilisons plutôt le 5 contre 5 à l’extérieur lorsque le température le permet.


Ce vidéo a été créé par Diabolic Heaven — Une équipe venant de Hasselt en belgique.
Le concept vient de Sigi Bodson